• Les derniers articles
  • Aujourd'hui

      Hier

        Cette semaine

        La semaine dernière

        Ce mois-ci

        Le mois dernier

      • Kwobba #FIN [VIDEO]: La soeur et le frère
      • Posté le 07-Avr-17

        NOTE : la fin de l'histoire complète se trouve sous la vidéo. Je te conseille de lire avant de regarder.

        Je m'appelle Anna Wol. Mes parents m'ont renié à l'adolescence après m'avoir mise en pension. Benoît est mon frère. Jeune, il s'est fait arrêter par ma faute lors d'un vol que j'avais commis. Il m'a protégé. Mon frère est quelqu'un d'honnête. Et je l'ai laissé croupir au bagne. Cette épreuve m'a endurcie, et je suis devenue plus forte. J'ai continué mes actes criminels pour m'enrichir. J'ai volé des banques, j'ai aidé Calamity à contrecarrer James Alday, j'ai même tué... et j'ai essayé de dérober le trésor des Kwobens. J'ai suivi cette foutue légende, je me suis rendue compte que j'avais raison, et j'ai échoué. Je n'ai même pas touché au trésor. Je suis trop conne. J'ai enfin compris quelque chose. Si je veux découvrir la vraie richesse, je dois compter les choses de ma vie que l'argent ne peut pas acheter. C'est une belle pensée. Mon cerveau est libéré du poids de ces mensonges. Je vais perdre ma liberté physique dans quelques minutes. Je le sais, j'entends les sirènes de police, dehors. Je m'affaisse sur mon siège. Si je sors un jour, je retrouverai mon frère, parce que je l'aime. La porte du bureau s'ouvre.

         

        Les Kwobens ne valorisaient pas l'habileté ou la rapidité, ni la chance ou la logique. Ils mettaient en avant l'amour. Pour moi, c'est un signe. Fraternité. Je l'ai compris un peu trop tard.

        On ne la revit plus jamais.

        Anna Wol.

         

        Prologue [Des années plus tard]

        Je suis Benoît Wol, le frère d'Anna Wol. Il est huit heures du matin, et je me lève. Je me rends dans le bureau de ma soeur. L'endroit est crasseux, terni par le temps. Les murs sont jaunâtres et des livres sont éparpillés dans toute la salle. Je m'empare de la pièce, sur laquelle figure le taureau et les deux soleils, et je file en voiture. Le manoir est toujours là. Je passe le piano en appuyant sur les touches au passage. Je sursaute. Je ne le pensais plus fonctionnel. Je crie : "Oh ! Belharra ! Viens ici !". Silence. Dommage. Je gravis les marches, j'effleure l'étagère. Anna avait l'art de raconter les histoires, tout est comme elle l'avait décrit. Elle adorait me raconter ses péripéties... enfin, jusqu'à ce que je la fasse arrêter.  Je ne sais pas si j'étais motivé par un réel bon sentiment de protéger des personnes, ou par la soif de vengeance. Je remets la pièce, et je rentre.  

        "Il est de la justice de prendre vengeance d'un crime"

        Benoît Wol.

         

        Remerciements

        D'énormes remerciements à Jordan pour ses montages, Rastawoman et StMarc pour leurs appartements, Drug pour l'ajout d'éléments indispensables au bon déroulement de l'événement, Alceste pour ses mobis extraordinaires, et enfin à vous, lecteurs et participants qui ont suivi cet événement, c'est vous qui l'avez fait vivre tout ce temps, et cela a été un plaisir sans nom !

        Cendre, administrateur général.